Welcome Bundle Patreon
A propos du site / Au sujet de Patreon

Soutenir un-e artiste sur Patreon

Bonjour à tous,

Cela fait un moment que je n’avais rien écrit sur la partie blog de ce site.

Il faut dire que je partage les nouveautés plus facilement sur les réseaux sociaux tels Instagram ou ma page professionnelle Facebook.

Welcome Bundle Patreon

Mais dernièrement j’ai beaucoup plus partagé mon processus créatif sur une autre plateforme : Patreon.

Ce choix est à la fois une révolution pour moi et le fruit d’une longue réflexion amorcée bien avant mon installation officielle comme Artiste Auteur.

Mais commençons par le commencement : Patr.. quoi? C’est quoi kesse?

Patreon est plateforme de financement participatif dédiée aux créateurs de contenus (musiciens, artistes, écrivains…).
Elle permet aux artistes de recevoir mensuellement un soutien volontaire sur la base d’un échange.

Contrairement à un don ponctuel façon « tips jar »/pourboire comme Ko-fi, votre souscription sur Patreon vous donne accès à des contreparties : lorsque vous prenez un abonnement mensuel auprès d’un artiste sur Patreon vous recevez en contrepartie des avantages exclusifs, qu’ils soient numériques ou matériels.

Un peu comme une Amap où vous recevez un panier de fruits et légumes contre une souscription auprès d’un agriculteur.
Mais au lieu de fruits et légumes, vous avez accès à de la création artistique sous toutes ses formes :
des contenus exclusifs, des avant-premières, des coulisses de la réalisation d’une illustration avec des vidéos en accéléré, la possibilité de voter pour la prochaine illustration, des impressions de belles qualités, des marque-pages, des stickers, des réductions en boutiques, des originaux faits rien que pour vous, des sessions de dessin en direct… etc.

Par exemple, si je suis en train d’illustrer un livre pour enfant, seuls les personnes me soutenant sur Patreon auront accès au processus créatif : premiers essais pour les personnages, storyboard, premiers essais couleurs…

Et ce pour des raisons de copyright, mais aussi de choix personnel : on partage mieux ce que l’on aime dans son petit salon de thé perso qu’au milieu d’une cohue bruyante où personne ne se voit ni ne s’entend. Logique.


En prenant cet abonnement vous devenez ainsi le « Patron » de cet artiste, d’où le nom de Patreon pour cette plateforme.

Lucy dreams patreon

Les contreparties que vous recevez varient selon la somme de votre abonnement et les possibilités de l’artiste (en terme de temps, de coût de production et de frais de ports).


Les niveaux de soutiens (appelés Tiers en anglais) sont clairement affichés lors d’une première visite sur la page Patreon d’un artiste. Vous savez ainsi très clairement ce que vous recevrez en contrepartie et sous quelle forme.
Au fur et à mesure, l’Artiste peut proposer une évolution du contenu  en le soumettant au vote de ses mécènes/soutiens : choix de nouvelles impressions exclusives, création de codes promotionnels pour les boutiques ou les commandes d’œuvres personnalisées…

En ce qui me concerne je n’ai actuellement ouvert que 3 niveaux de soutien afin de ne pas proposer des services au-delà de mes possibilités et ainsi respecter mes engagements.
Une fois un certain palier de soutien dépassé, je serai en mesure de proposer des contreparties plus intéressantes pour mes « Patrons ».

Voici ce que je propose pour l’instant:

  • The Rabbit Hole / Soutien à 3€
    Accès aux contenus exclusifs et aux avant-première, possibilité de voter pour les prochaines créations et thèmes…
    + Cadeaux de bienvenue (impression limitée, numérotée et signée de ma Sailor Moon + 3 marques-pages)
  • Into The Labyrinth / Soutien à 5€
    Les mêmes avantages qu’au palier précédent + Cadeaux de bienvenue + Réductions sur sur les commissions et mes boutiques (10% sur Etsy, 5% sur Inprnt)
  • Yellow Brick Road / Soutien à 10,80€
    Les avantages du premier palier + Cadeaux de bienvenue +Réductions plus importantes sur les commissions et mes boutiques (15% sur Etsy, 10% sur Inprnt) + un accès au serveur Discord + + un portrait original A5 réalisé pour vous + un sticker

Pourquoi ouvrir un Patreon?

J’ai choisi d’ouvrir un Patreon pour des raisons matérielles mais aussi pour pouvoir mieux partager mon travail auprès de gens qui s’y intéressent vraiment :

Les réseaux sociaux sont aujourd’hui gangrénés par des algorithmes qui ne rendent visible que ce qui est consommable, vendable et déjà connu/à la mode.
Malgré votre abonnement au flux d’un artiste sur Instagram ou Facebook, vous n’êtes pas certains de recevoir les notifications de ces derniers posts. En revanche vous aurez quantité de publicités inutiles que vous aurez déjà-vu 100 fois.

Les artistes luttent constamment contre ces programmes dont les règles changent sans cesse. Ils doivent payer des « promotions » pour rester visibles. Le partage sur Internet devient une course à la visibilité en s’éloignant de la créativité et du partage spontané.
Sur Patreon je peux partager mes œuvres, mes travaux en cours, mon processus créatif, mes inspirations du moment… sans qu’ils soient balayés par un flux filtré par un algorithme arbitraire et mercantile.

Comment un artiste communique-t-il sur son travail, son univers, son processus créatif en 2021? De quoi vit-il de nos jours?

  • Les posts sur les réseaux sociaux, YouTube et le partenariat avec des marques : Or, en général les posts sont noyés dans un flux ininterrompu. Difficile de se faire remarquer. Même les gens qui suivent votre page peuvent passer à côté de votre dernier billet/dessin. Vous venez de passer 5h à monter une vidéo de 15 min montrant comment vous avez peint une superbe aquarelle pendant 10h?
    Dommage, personne ne saura que vous l’avez postée.
    Quand aux marques/sponsors, il faut être honnête : les marques d’aquarelle et de fournitures artistiques proposent rarement ce genre de chose. Et passer sa vie à faire de la pub pour des bijoux ou des objets sans aucun rapport avec l’Art ne m’intéresse pas.

  • La vente d’originaux déjà réalisés ou d’impressions sur sa boutique (Etsy le plus souvent) : Les boutiques en ligne ne sont pas des lieux pour partager son processus créatif. Plutôt pour mettre en vente un produit fini.
    Si vous avez une boutique directement sur votre site perso, la personnalisation est plus flexible, vous pouvez plus facilement y partager votre univers et votre processus.
    Mais qui visite encore les sites pros de nos jours à l’heure des Réseaux sociaux?
  • Les commandes personnalisées (ou commissions) : Il ne faut pas se mentir , les particuliers n’ont pas toujours les moyens d’acquérir une pièce unique à plus de 60€ ou 100€, mais vous pouvez avoir un peu de chance pour les fêtes, ou pour un anniversaire… ou un projet particulier (mariage, décoration de la maison).
    C’est une occasion pour parler de votre processus créatif : comment vous abordez le thème, le sujet du dessin, les techniques…
    Vous pouvez tenir les commanditaires au courant de l’avancée des travaux au fur et à mesure, mais ils seront les seuls à en profiter.
    Et surtout, pour être honnête, ces derniers ne cherchent pas toujours à connaître les coulisses de la création. La plupart veulent juste recevoir l’objet, vite, parfait, après 3 000 retouches demandées au dernier moment (qui prennent un temps fou)… et pas cher si possible (même si vous y avez passé 10h).

  • Les plateformes d’impression à la demande, type Society6 ou RedBubble :
    Ces plateformes permettent de vendre des impressions, produits dérivés, goodies et objets du quotidien décorés de vos travaux. C’est un moyen intéressant et stimulant de distribuer son travail.
    Voir passer dans la rue quelqu’un portant un T-shirt avec votre illustration, cela fait rêver (surtout si le T-shirt est imprimé en Europe dans des conditions éthiques/écologiques).
    Hélas, comme vous êtes payé en pourcentage, il est difficile de savoir le doser. Plus vous augmentez votre part (droits d’auteur reçus), plus l’objet coûte cher et moins vous en vendrez… Si vous le baissez trop, vous gagnerez trop peu, à moindre vendre beaucoup.
    De plus, ces plateformes ne permettent pas de donner un aperçu qualitatif du processus créatif d’un artiste.
    L’apparence de votre boutique ne se prête pas aux échanges sur votre univers artistique. Il existe un journal/blog sur votre profil, mais il est difficile de le faire savoir à ceux qui naviguent sur le site. Même ceux qui suivent la boutique l’ignorent.
  • La réalisation d’un du livre : quoi de mieux pour faire connaître son travail?
    Hélas le marché du Livre en France ne permet pas aux auteurs d’en vivre (je ne vais pas rentrer dans les détails mais autant dire que vous travaillez plus de 10h par jour pour une misère : 3% à 7% par livre).
    L’auto-édition est une bonne idée, mais qui verra toutes les démarches que vous ferez pour créer le contenu? Personne.
    En 2021, l’artiste doit trouver d’autres supports d’expression, de partage et de revenus.

Aujourd’hui la plupart des illustrateurs ne vivent pas de leur Art. Ils doivent prendre un emploi de type alimentaire en complément… ce qui les empêche de travailler correctement (créer demande beaucoup de temps : pratique, conception, essai, correction, amélioration, création, édition pour l’impression, communication…).

Il reste le RSA, mais est-ce un objectif de vie ? Sérieusement?

On entend beaucoup dire (surtout depuis la pandémie) que les artistes ne sont pas indispensables. Qu’ils pourraient abandonner l’Art et aller à l’usine, au bureau, dans une boutique de prêt à poter ou à Pôle-Emploi, comme tout le monde.

Beaucoup le font et je l’ai fait pendant 20 ans.
Mais je doute que les gens se satisfassent d’un Monde sans image, sans couleur, sans loisir, sans beauté et sans joie.

Le confinement nous a bien montré que lire, regarder des films, des séries, écouter de la musique, regarder une belle œuvre, un beau dessin faisait du bien à l’âme.

L’Art nous offre une fenêtre sur l’ailleurs, une bouffée d’oxygène indispensable à notre santé intellectuelle. Qui voudrait d’un monde sans artistes (danseurs, musiciens, chanteurs, acrobates, acteurs, graphistes, peintres, illustrateurs, écrivains, poètes ?)

Soutenir un artiste c’est considérer que nous avons tous droit aux loisirs et à l’Art.

A partir de 3€ par mois, vous pouvez soutenir un-e artiste, découvrir l’envers du décor, en savoir plus sur son processus de création et ses inspirations, voir en avant-première ses dernières œuvres, des vidéos, avoir des réductions sur l’achat de ses œuvres et même recevoir régulièrement une reproduction ou un original chez vous.

Alors n’hésitez-plus : venez visiter mon Patreon pour vous faire votre propre idée.
Et si vous ne me soutenez pas, vous y trouverez peut-être un musicien, un auteur, un vidéaste ou un peintre dont le travail vous touchera suffisamment pour que vous le/la souteniez. 😉

Cependant info importante pour terminer : si vous souhaitez y soutenir un artiste, je vous invite à attendre le 1e du mois, afin de pas payer 2 fois de suite votre souscription. 😉

A bientôt!

capt-ecran-pat-oct2020
3€, 5€, 10,80€ choisissez le montant de votre soutien.
Liked it? Take a second to support Lucy Dreams on Patreon!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :